Le jardin d'Alkinoos ou La Vie devant soi
Le jardin d'Alkinoosou La Vie devant soi


La Pinède

C'est vrai que l'océan n'est pas loin: nous sommes à vingt kilomètres de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, et les pins de notre pinède auraient pu être maritimes ! Mais ce n'est pas le cas, malheureusement. Quand, en 1979, les anciens propriétaires ont eu l'opportunité d'avoir des plans offerts par la chambre d'agriculture, ils auraient pu, peut-être,  choisir des feuillus comme des chênes, des hêtres ou des érables. Mais non, ils ont eu droit à des pins Laricios.  Ce sont des pins qui peuvent atteindre trente mètres à maturité.

Ce sont des arbres qui supportent bien la sécheresse et le gel. En grandissant, les premières couronnes deviennent fragiles et cassent facilement lors de coups de vent.  Il faut les ramasser et les passer au broyeur pour en faire du BRF . Ce bois raméal fragmenté va nous servir à recouvrir les allées du carré des plantes. Idéal ! Ce n'est pas le cas pour un potager où son acidité nuira à la production de légumes.

Autre problème que pose cet arbre: il a la fâcheuse habitude d'accueillir des nids de chenilles processionnaires. Ces chignons blancs qui se fixent au bout des hautes branches bien souvent inaccessibles. Chaque année, dès le mois d'octobre nous les voyons réapparaître. Nous pulvérisons les plus proches à l'aide d'un produit naturel, le Bacille de Thuringe.

Nous avons réfléchi pour améliorer cette pinède, la rendre plus agréable à visiter. Le hasard fait souvent bien les choses: en 2008, le Conseil Général de Vendée cherchait un moyen pour terminer une piste cyclable et comme la route qui longe la maison est  fréquentée, bordée de fossés profonds, laissant peu d'espace pour y tracer cette piste. Nous avons proposé de céder une bande de terrain, moyennant quoi, le Conseil Général nous a posé une clôture, acheter les arbustes que nous souhaitions et aménager un petit étang pour la récupération des eaux pluviales.  Un bon moyen pour aménager cette partie qui, désormais, attire non seulement les regards, mais également une faune et une flore superbe. Nous y avons installé des lotus, des prêles, des roseaux et notre voisin Yannick y a versé un seau de poisson, sandre, gardons, carpes, etc...

Pour donner un peu de clarté à cette pinède aux pins rapprochés, nous en avons fait couper certains. Une trentaine environ, mais pas des coupes à raz de terre, mais à un deux mètres de hauteur. Nous avions dans l'idée de s'en servir de sellette pour de futures sculptures éphémères. Du land's art à notre façon. Pour cela, il nous fallait un groupe électrogène monté sur la remorque du tracteur pour alimenter les outils: tronçonneuses, perceuse, scie. Ainsi est née la boulangerie que l'on voit ci-dessous. Et pourquoi la boulangerie. Nous attendons votre réponse par email ou directement sur le site à la page "contacts"

Nous profitons également de la venue de la famille pour quelques jours pour les mettre à contribution. Ainsi, Vincent Jourdain nous a créé une statue du roi Alkinoos qui ne manque pas de ressemblance.

Elisabeth, son épouse a sculpté Athena

Et ensemble, il ont fait un Ulysse solaire face à son hôte

Sur la deuxième partie de la pinède, en allant vers l'ouest, quelques éléments destructurés parsèment le bois

Pour descendre au potager, vous longez une rangée de féviers sous lesquels s'abritent quelques taupières....

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Comment nous joindre

La Petite Marchandière

85190 Maché

 

Téléphone : 07 87 57 75 82

mail: daniel.voye@orange.fr

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre jardin d'Alkinoos